26/04, 17h-19h : Thomas Berns, “Tentatives et limites du cosmopolitisme humaniste de la Renaissance”

Thomas Berns, professeur de Philosophie à l’Université Libre de Bruxelles, interviendra lundi 26 avril de 17h à 19h (séance en visioconférence) dans le cadre du séminaire Cosmopolitisme et justice globale sur le thème :

Tentatives et limites du cosmopolitisme humaniste de la Renaissance

Résumé : Entre les évocations antiques d’une citoyenneté du monde et la formulation kantienne d’un projet de paix perpétuelle, on considère souvent que la Renaissance est la période charnière durant laquelle, de manière implicite, un idéal cosmopolitique aurait émergé, entre autres via les premiers développements du droit des gens modernes. Plus encore, certaines figures singulières comme Érasme et Montaigne semblent revendiquer à la fois l’existence d’une unité du genre humain et d’une citoyenneté dégagée des frontières nationales. Nous analyserons les ambiguïtés d’une telle revendication, au travers des dialogues avec les antiques qui la nourrissent, en cernant, pour le premier, les limites d’un pacifisme chrétien, et pour le second les nuances de son rapport au socratisme. 

Voir Thomas Berns, La guerre des philosophes, Puf, 2019.

Lien de la réunion : https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=m2cbffbc4a40785e8794853f7ab0f23fa

Numéro de la réunion : 121 718 6000

Mot de passe : S7VzuHU4P3e

Clé organisateur : 577376