10 mars 2023 : Soutenance HDR de Charles Girard

Charles Girard soutiendra son habilitation à diriger des recherches en philosophie, qui se tiendra à l’université Jean Moulin Lyon 3 le vendredi 10 mars prochain à 14h en salle de la Rotonde (Bâtiment de la recherche, 6ème étage, 18 rue Chevreul, Lyon 7e).

Le jury sera composé de :

Gwénaële Calvès, Université de Cergy-Pontoise (examinatrice)

Isabelle Delpla, Université Jean Moulin Lyon 3 (co-garante)

Claude Gautier, École Normale Supérieure de Lyon (rapporteur)

Justine Lacroix, Université Libre de Bruxelles (rapportrice)

Bernard Manin, New York University (co-garant)

Véronique Munoz-Darde, University College London/Berkeley University (rapportrice)

Pierre-Yves Quiviger, Université Panthéon Sorbonne (examinateur)

 

Le dossier est composé :

+ d’un mémoire de synthèse, intitulé « Les normes de l’espace public »,

+ d’un manuscrit inédit, intitulé « La liberté d’expression en conflits. Analyse philosophique d’un droit démocratique »,

+ d’un recueil de publications (livres, articles et chapitres) en philosophie politique et juridique.

 

La soutenance sera suivie d’un pot vers 18h. Merci de prévenir Charles Girard si vous souhaiter venir à la soutenance et/ou au pot qui suivra (charles.girard@univ-lyon3.fr).

***

Présentation de l’inédit :

La liberté d’expression en conflits. Analyse philosophique d’un droit démocratique 

La liberté d’expression est une liberté politique. Elle est consacrée, dans les démocraties constitutionnelles, comme un droit fondamental de l’être humain, mais aussi du citoyen. Elle doit en effet permettre aux membres de la société démocratique de participer librement, et sur un pied d’égalité, à la communication publique qui façonne les choix collectifs. Voir dans la liberté d’expression un droit à la participation à l’espace public ne va toutefois pas de soi. Il est des tensions manifestes entre les trois éléments qui se trouvent conjoints dans cette idée : une communication libre, une participation égale, un espace public institué. Comment la liberté de transmettre ou de recevoir sans entraves des idées ou des informations peut-elle, tout d’abord, être conciliée avec la régulation qu’exige l’institution d’un véritable espace public ? Comment cette liberté peut-elle, ensuite, être égale pour tous si son exercice effectif suppose l’accès à des ressources limitées, pour lesquelles les titulaires de ce droit sont en concurrence, et si l’expression des uns peut en outre gêner ou empêcher celle des autres ? Comment les politiques publiques prétendant assurer l’équité ou le pluralisme du débat public peuvent-elles, enfin, respecter l’égalité des participants dès lors qu’elles sont vouées, en cherchant à renforcer certaines voix, à en affaiblir d’autres ? Les conflits opposant la liberté d’expression à d’autres droits ou principes fondamentaux, mais aussi la liberté d’expression des uns avec celle des autres, ne peuvent être résolus de façon non arbitraire par le juge ou le législateur que si ces interrogations trouvent des réponses convaincantes. C’est à l’exploration de ces questions qu’est consacré l’inédit : il propose une analyse philosophique des difficultés conceptuelles et des problèmes normatifs soulevés par l’affirmation selon laquelle le droit fondamental à la libre expression est un droit du citoyen, c’est-à-dire un droit démocratique.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
sppn (23 février 2023). 10 mars 2023 : Soutenance HDR de Charles Girard. DroitPhiL. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nwwl


Une réflexion sur « 10 mars 2023 : Soutenance HDR de Charles Girard »

  1. Ping : 10 mars 2023 : Soutenance HDR de Charles Girard – Les moissons d'hypothèses

Les commentaires sont fermés.