20 mars 2023 : Afroditi Marketou : ” La liberté d’expression en Grèce: entre sentiment religieux, nationalisme et corruption”

La prochaine séance du séminaire La liberté d’expression aura lieu le lundi 20 janvier 2023, 16h-18h, en ligne.

Afroditi Marketou, maîtresse de conférence en droit public, Université Paris-Est Créteil, interviendra sur le thème :

« La liberté d’expression en Grèce: entre sentiment religieux, nationalisme et corruption »

La participation au séminaire se fait sur inscription préalable, auprès de : seminaire.egalibex@gmail.com
 

10 mars 2023 : Soutenance HDR de Charles Girard

Charles Girard soutiendra son habilitation à diriger des recherches en philosophie, qui se tiendra à l’université Jean Moulin Lyon 3 le vendredi 10 mars prochain à 14h en salle de la Rotonde (Bâtiment de la recherche, 6ème étage, 18 rue Chevreul, Lyon 7e).

Le jury sera composé de :

Gwénaële Calvès, Université de Cergy-Pontoise (examinatrice)

Isabelle Delpla, Université Jean Moulin Lyon 3 (co-garante)

Claude Gautier, École Normale Supérieure de Lyon (rapporteur)

Justine Lacroix, Université Libre de Bruxelles (rapportrice)

Bernard Manin, New York University (co-garant)

Véronique Munoz-Darde, University College London/Berkeley University (rapportrice)

Pierre-Yves Quiviger, Université Panthéon Sorbonne (examinateur)

 

Le dossier est composé :

+ d’un mémoire de synthèse, intitulé « Les normes de l’espace public »,

+ d’un manuscrit inédit, intitulé « La liberté d’expression en conflits. Analyse philosophique d’un droit démocratique »,

+ d’un recueil de publications (livres, articles et chapitres) en philosophie politique et juridique.

 

La soutenance sera suivie d’un pot vers 18h. Merci de prévenir Charles Girard si vous souhaiter venir à la soutenance et/ou au pot qui suivra (charles.girard@univ-lyon3.fr).

***

Présentation de l’inédit :

La liberté d’expression en conflits. Analyse philosophique d’un droit démocratique 

La liberté d’expression est une liberté politique. Elle est consacrée, dans les démocraties constitutionnelles, comme un droit fondamental de l’être humain, mais aussi du citoyen. Elle doit en effet permettre aux membres de la société démocratique de participer librement, et sur un pied d’égalité, à la communication publique qui façonne les choix collectifs. Voir dans la liberté d’expression un droit à la participation à l’espace public ne va toutefois pas de soi. Il est des tensions manifestes entre les trois éléments qui se trouvent conjoints dans cette idée : une communication libre, une participation égale, un espace public institué. Comment la liberté de transmettre ou de recevoir sans entraves des idées ou des informations peut-elle, tout d’abord, être conciliée avec la régulation qu’exige l’institution d’un véritable espace public ? Comment cette liberté peut-elle, ensuite, être égale pour tous si son exercice effectif suppose l’accès à des ressources limitées, pour lesquelles les titulaires de ce droit sont en concurrence, et si l’expression des uns peut en outre gêner ou empêcher celle des autres ? Comment les politiques publiques prétendant assurer l’équité ou le pluralisme du débat public peuvent-elles, enfin, respecter l’égalité des participants dès lors qu’elles sont vouées, en cherchant à renforcer certaines voix, à en affaiblir d’autres ? Les conflits opposant la liberté d’expression à d’autres droits ou principes fondamentaux, mais aussi la liberté d’expression des uns avec celle des autres, ne peuvent être résolus de façon non arbitraire par le juge ou le législateur que si ces interrogations trouvent des réponses convaincantes. C’est à l’exploration de ces questions qu’est consacré l’inédit : il propose une analyse philosophique des difficultés conceptuelles et des problèmes normatifs soulevés par l’affirmation selon laquelle le droit fondamental à la libre expression est un droit du citoyen, c’est-à-dire un droit démocratique.

 

30 janvier 2023 : Dieter Grimm et Aurore Gaillet sur la liberté d’expression dans la jurisprudence de la Cour constitutionnelle fédérale allemande

La prochaine séance du séminaire La liberté d’expression aura lieu le 

lundi 30 janvier 2023, 14h-16h, en ligne.

« La liberté d’expression et la Cour constitutionnelle fédérale allemande : quelques grandes décisions »

 
 Dieter Grimm, professeur de droit, Université Humboldt, ancien juge de la Cour constitutionnelle fédérale allemande et Aurore Gaillet, professeure de droit public, Université Toulouse 1.
 
La participation au séminaire se fait sur inscription préalable, auprès de : seminaire.egalibex@gmail.com
 

2 décembre 2022 : Bruno Ambroise “Pourquoi l’insulte est-elle blessante ?”

La prochaine séance du séminaire La liberté d’expression aura lieu le 

vendredi 2 décembre 2022, 14h-16h, à l’université Lyon 3 (salle de la Garraud, Lyon 3, Palais de l’Université).

 « Pourquoi l’insulte est-elle blessante ? »

 
Bruno Ambroise, chargé de recherche en philosophie, CNRS 
 
 
 
La participation au séminaire se fait sur inscription préalable, auprès de : seminaire.egalibex@gmail.com
 
 

Prix Joinet des Mémoires de M2 en lien avec la Justice transitionnelle

Le Comité de direction de l’Annuaire de Justice transitionnelle, publié par l’IFJD dans sa collection « Transition & Justice » distribué par Lextenso éditions, lance la 3ème édition du Prix Joinet des Mémoires de Master 2, destiné à récompenser les meilleurs mémoires de Master 2 en lien avec la Justice transitionnelle.
 
Deux lauréats seront distingués et verront leurs mémoires publiés dans l’Annuaire de Justice transitionnelle 2022, qui paraîtra en septembre 2023. Leurs travaux figureront ainsi auprès de contributions de chercheurs et praticiens confirmés. Ils seront également félicités lors de la cérémonie de remise des Prix de Thèse Joinet, organisée en décembre prochain à Paris.
 
Pour pouvoir candidater, les étudiants doivent faire parvenir, au plus tard le 1er décembre 2022, leur mémoire de recherche portant sur la justice transitionnelle, à contact@ifjd.org.
Les informations relatives au Prix et les modalités de candidature figurent dans la brochure jointe et sur ce
site internet.

14/10/22 : Candice Delmas : “From resistance to proest (and back?) Constitutional approaches to civil disobedience”

La prochaine séance du séminaire “Liberté d’expression” du programme EGALIBEX aura lieu le 14 octobre 2022 de 16h à 18h en salle Garraud (15 Quai Claude Bernard, Lyon 3) :

Candice Delmas, professeure adjointe en philosophie, Northeastern University (salle Garraud, Lyon 3, Palais de l’université) interviendra sur le thème

From resistance to protest (and back?): Constitutional approaches to civil disobedience

Plus d’information ici : https://egalibex.univ-lyon3.fr/seminaire/

07/10/22 : Xavier Pin : les infractions à visée expressive et leurs sanctions

La prochaine séance du séminaire “Liberté d’expression” du programme EGALIBEX aura lieu le 7 octobre de 14h à 16h en salle Garraud (15 Quai Claude Bernard, Lyon 3) :

Xavier Pin, professeur de droit privé, Université Jean Moulin Lyon 3 (salle Garraud, Lyon 3, Palais de l’université) interviendra sur le thème

 Les infractions à visées expressives et leurs sanctions

Plus d’information ici : https://egalibex.univ-lyon3.fr/seminaire/

05/10/22 : Stéphane Zuber : “Le coût social du carbone et la justice intergénérationnelle”

Le mercredi 05 octobre, de 14h à 16h, Stéphane ZUBER (CNRS) fera une intervention sur le coût social du carbone et l’éthique intergénérationnelle dans le cadre du séminaire de philosophie du changement climatique du M2 « Ethique, Ecologie et Environnement ».
 
L’orateur sera à distance ; vous pouvez rejoindre la séance directement en ligne
 
 
 
ou dans la salle 410 de la MILC (Lyon 7e).
 
Organisateur : Mikaël Cozic

(REPORTE) Juliette Roussin : La constitution de la démocratie

La prochaine séance du séminaire MAAD aura lieu (SEANCE REPORTEE).  

Elle portera sur l’ouvrage récemment paru de Juliette Roussin :

La constitution de la démocratie : égalité et communauté chez Ronald Dworkin. Paris. Hermann. 2022.

Juliette Roussin est ancienne élève de l’ENS Lyon, agrégée et docteure en philosophie et professeure adjointe à l’Université Laval (Quebec). 

Après une présentation de son ouvrage par l’autrice, la discussion sera conduite dans un premier temps par Clotilde Nouet (Université Mohammed VI Polytechnique) et Théophile Pénigaud (ENS Lyon) puis ouverte au public.

La séance est ouverte à toutes et à tous.

Elle pourrait en particulier intéresser les juristes, philosophes et politistes travaillant sur les questions de démocratie. 

Pour participer : https://us02web.zoom.us/j/85664168577?pwd=WHppc0o3UzkxVWtVRS9haUxUOVQrUT09 

ID de réunion : 856 6416 8577
Code secret : 140725 

Les organisateurs :

Lionel Cordier, Marie Montagnon et Théophile Pénigaud, pour le laboratoire MAAD

01/07/2022 : La présentation des cours du Master 2 Philosophie politique est en ligne

La présentation des cours du nouveau M2 Philosophie politique et juridique proposé par la faculté de philosophie de Lyon 3 est désormais en ligne : descriptifs des cours, enseignants et conseils bibliographiques.

Les informations sont disponibles sur cette page (onglet “programme”) :

https://facdephilo.univ-lyon3.fr/master-philosophie-politique-et-juridique-2

06/04/2022 : V. Cicchelli, “Cosmopolitisme et sciences sociales”

Le mercredi 6 avril 2022 à 17H30

Séance en visioconférence (voir lien ci-dessous)

SEMINAIRE

COSMOPOLITISME ET JUSTICE GLOBALE

Cosmopolitisme et sciences sociales

Présentation de

Vincenzo Cicchelli

(MCF Université de Paris/ Institut de Recherche pour le Développement)

Qu’est-ce que la socialisation cosmopolite ?

Résumé : Alors qu’on ne compte plus les travaux consacrés au cosmopolitisme, si bien que l’on a pu parle de « cosmopolitanism studies », la littérature sociologique ne s’intéresse que depuis peu aux formes ordinaires, banales de l’expérience vécue des différents phénomènes globaux. Dans cette intervention, je voudrais proposer une approche fondée sur ce que j’ai appelé la socialisation cosmopolite (Cicchelli, 2016). Cette dernière peut être entendue plutôt comme un processus long, sinueux, voire réversible – parfois même contradictoire et non cohérent – d’acquisition éventuelle d’un esprit par des contacts et/ou rencontres – imaginés, virtuels ou réels – avec l’altérité que comme le déploiement d’une disposition ou la mise en acte d’une propriété. Le processus réflexif de construction d’un rapport à l’altérité se compose de quatre figures majeures, distinguées dans un but analytique. Nous les avons nommées : cosmo-esthétiquecosmo-culturalistecosmo-éthique et cosmo-politique. Construites à partir de différents travaux empiriques portant sur le cosmopolitisme ordinaire, banal, quotidien, ces quatre figures voudraient comprendre les mécanismes par lesquels les individus produisent ou non des discours universalistes, mobilisent ou non des répertoires cosmopolites, participent ou non à l’élaboration de cultures et imaginaires transnationaux dans les différents domaines de l’esthétique, de la culture, de l’éthique et de la politique.

Dans le cadre du programme

« Justice globale, droit international et constitution de l’Etat »,

du LABEX COMOD

avec le soutien de l’IRPHIL et du GROUPE DroitPhiL

Coordinateurs scientifiques : Isabelle Delpla et Benjamin Bourcier

Contact: benjamin.bourcier@univ-catholille.fr (Benjamin Bourcier)

Ce séminaire est ouvert aux étudiants. Les étudiants de master peuvent ainsi valider les séances de suivi de séminaires et colloques.

Participer à la réunion Zoom

https://lacatholille-fr.zoom.us/j/84349372729?pwd=MU1xT2RtbHR6c2lKdE5ac2dtdjg3dz09

ID de réunion : 843 4937 2729

Code secret : 070628

08/04/22 : Concours d’éloquence 2022

La sixième édition du Concours d’éloquence de la double licence Droit Philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3 se tient le vendredi 8 avril 2022 de 10h30 à 12h dans la salle Caillemer (15 Quai Claude Bernard, Lyon 7e).

Quatre étudiants de la troisième année de licence rivaliseront d’éloquence devant leurs camarades des trois promotions et un jury composé d’enseignants des facultés de droit et de philosophie (Caroline Chamard-Heim, François Chénedé, Charles Girard, Sacha Loeve).

Le thème retenu pour cette première année est : Être dans son élément. 

Au programme :

– Alice Audhuy : L’air

– Iannis Boulbahri : L’eau

– Erin Lecointe : Le feu

– Joye Serrano : La terre

Les vidéos primées de la première édition du concours, en 2017, peuvent être visionnées ici.

Les vidéos primées de la deuxième édition du concours, en 2018, peuvent être visionnées ici.

Les vidéos primées de la troisième édition du concours, en 2019, peuvent être visionnées ici.

Les vidéos primées de la quatrième édition du concours, en 2020, peuvent être visionnées ici.

18/03/2022 : C. Rommelaere, “Trouble mental et capacité: de lévaluation médicale au soutien social”

La prochaine séance du séminaire “Capacité(s) et vulnérabilité(s) du sujet de droit” aura lieu vendredi 18 mars 2022, de 10h à 12h. Nous aurons le plaisir d’accueillir Claire Rommelaere, maîtresse de conférences en droit à l’Université de Namur, pour une intervention sur le thème:


« Trouble mental et capacité : de l’évaluation médicale au soutien social »
 
 
Le séminaire se tiendra par visioconférence. 

Participer à la réunion Zoom
https://us02web.zoom.us/j/84014120225?pwd=OTN4eGN5S0xNY0VDOXNNa2JPRHVzQT09
ID de réunion : 840 1412 0225

07/03/2022 : Céline Spector : No démos ? Souvereaineté et démocratie à l’épreuve de l’Europe

Le lundi 7 mars 2022 à 17H
 
 
 
Séance en visioconférence (voir lien ci-dessous)
 
SEMINAIRE
 
COSMOPOLITISME ET JUSTICE GLOBALE
 
 
 
Céline Spector
 
(Professeure de philosophie politique, Sorbonne Université)
 
 
 
Autour de son ouvrage
 
 
 
No démos ?
 
Souveraineté et démocratie à l’épreuve de l’Europe
 
Seuil 2021
 
 
 
L’Union européenne engendre-t-elle un déni de démocratie ? En prônant le retour à l’Europe des nations, les adversaires de la technocratie bruxelloise dénoncent la confiscation du pouvoir populaire. Leur argumentaire est rôdé : dans le huis-clos des réunions entre dirigeants, dans l’opacité feutrée de cénacles qui semblent n’avoir de comptes à rendre à personne sinon aux lobbies et aux thinks tanks, la légitimité démocratique s’exténue.
 
Ce livre montre pourtant que le souverainisme, qui confine la politique à l’État-nation, est une illusion philosophique et une erreur pratique. Les principes de la démocratie moderne (peuple, citoyenneté, volonté générale) ne sont pas niés par le projet européen, ils peuvent y trouver l’occasion d’un approfondissement. Pour combattre l’impasse souverainiste, l’Union européenne doit faire de la solidarité sa nouvelle finalité et mettre en œuvre un fédéralisme social, fiscal et environnemental. Ancré dans la théorie de la république fédérative issue de Montesquieu et des fédéralistes américains, son régime pourra alors conjuguer fédération démocratique et souveraineté du peuple.
 
 
 
Dans le cadre du programme
 
« Justice globale, droit international et constitution de l’Etat »,
 
du LABEX COMOD
 
avec le soutien de l’IRPHIL et du GROUPE DroitPhiL
 
en partenariat avec l’EDIEC (CEE)
 
 
 
Coordinateurs scientifiques : Isabelle Delpla et Benjamin Bourcier
 
Contact: isabelle.delpla@univ-lyon3.fr
 
Ce séminaire est ouvert aux étudiants. Les étudiants de master peuvent ainsi valider les séances de suivi de séminaires et colloques.
 
Lien de la réunion :
 
https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=mb0f0d76e42b34eb3882b9bdb0eb86c14
 
Numéro de la réunion :
 
2732 356 8625
 
Mot de passe :
 
heMespwn426
 
Clé organisateur :
 
128284