Censure et modération sur internet : comment réguler les réseaux sociaux ?

 
Débat organisé à la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3 
dans le cadre des rencontres annuelles proposées par le Groupe de recherche en philosophie du droit de Lyon (DroitPhiL)
en partenariat avec le programme « Liberté d’expression et égalité de participation » (EGALIBEX, ANR JCJC 2018)
 
 
Vendredi 22 janvier  2021, 16h00-17h30
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Intervenants
 
Pierre Auriel, post-doctorant en droit, Université Lyon 3 Jean Moulin)
 
Romain Badouard, maître de conférences en sciences de la communication, Université Paris 2 Panthéon Assas
 
Charles Girard, maître de conférences en philosophie, IRPhiL, Université Lyon 3 Jean Moulin
 
 
Accès
 
Cette rencontre est ouverte à tous les étudiantes et étudiants de la faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3.
 
Les informations relatives à cette rencontre et le lien pour y accéder se trouvent sur l’espace moodle de la faculté de philosophie, sur la page « Rencontres DroitPhiL »
 
Contact
 
 

 

Des rencontres entre enseignants et étudiants sont organisées chaque année par DroitPhiL à la faculté de philosophie autour d’une question d’actualité soulevant des enjeux politiques et juridiques urgents. Elles furent consacrées les années précédentes à la liberté d’expression après l’attaque contre Charlie Hebdo (2015), au projet de réforme constitutionnelle lié à la lutte contre le terrorisme (2016), à la reconnaissance des crimes contre l’humanité associés à la colonisation (2017), aux politiques de lutte contre les fausses nouvelles (2018), à la remise en cause des institutions représentatives lors du mouvement des « Gilets Jaunes » (2019) et à la participation des citoyens à l’élaboration des politiques environnementales à l’occasion de la Convention citoyenne pour le climat (2020).

Lors de ces rencontres, les enseignants font de brèves présentations introductives, pour montrer comment certains concepts ou certaines théories philosophiques peuvent aider à penser cette actualité, puis le reste de la séance est consacrée à un débat avec les étudiants présents.