Comment lutter contre les fausses nouvelles ?

Rencontre organisée par la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3

Jeudi 1er mars 2018, 17-18h30

Université Jean Moulin, salle Richardot
15 Quai Claude Bernard, 69007 Lyon

Intervenants

Isabelle Delpla (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Charles Girard (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Stéphane Madelrieux (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Contact

charles.girard(at)univ-lyon3.fr

Présentation

La Faculté de philosophie et le groupe DroitPhiL organisent une rencontre entre étudiants et enseignants pour débattre ensemble du problème posé par la désinformation en démocratie. Les fake news sont soupçonnées d’avoir joué – ou dans certains cas manqué de jouer malgré un effort concerté de certains acteurs – un rôle crucial dans plusieurs élections récentes. Le président de la République française a récemment annoncé la préparation d’un projet de loi pour les combattre plus fermement, alors même que la loi sur la presse de 1881 punit déjà la diffusion de nouvelles fausses. Tout effort de réglementation juridique en la matière soulève pourtant un problème redoutable : celui du juste équilibre entre protection du droit à la libre expression et de la liberté de la presse, d’une part, et réglementation nécessaire de la communication publique, de l’autre. Comment concilier le droit à la libre expression et le droit à l’information, la liberté et la rationalité du débat public ? 

Des rencontres entre enseignants et étudiants sont organisées chaque année par DroitPhiL à la faculté de philosophie autour d’une question d’actualité soulevant des enjeux politiques et juridiques urgents. Elles furent consacrées les années précédentes à la liberté d’expression après l’attaque contre Charlie Hebdo (2015), au projet de réforme constitutionnelle lié à la lutte contre le terrorisme (2016) et à la reconnaissance des crimes contre l’humanité associés à la colonisation (2017).

Lors de ces rencontres, les enseignants font de brèves présentations introductives, pour montrer comment certains concepts ou certaines théories philosophiques peuvent aider à penser cette actualité, puis le reste de la séance est consacrée à un débat avec les étudiants présents.