Concours d’éloquence 2018

La deuxième édition du Concours d’éloquence de la double licence Droit Philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3 s’est tenue le vendredi 6 avril 2018, de 16h00 à 18h00 dns l’amphithéâtre Huvelin (15 Quai Claude Bernard, Lyon 69007).

Douze étudiants étudiants de la troisième année de licence ont pris la parole devant leurs camarades des trois promotions et un jury composé d’enseignants des facultés de droit et de philosophie (Caroline Chamard-Heim, François Chénedé, Isabelle Delpla, Pierre-Jean Renaudie et Julien Techer).

Le thème retenu pour cette deuxième année était : Les mois de l’année en procès.  Chaque candidat a du accuser ou défendre un mois de l’année, sur le ton et dans le genre de son choix.

1er Prix : Louise Rhodde : Faut-il condamner le mois d’août ?

2ème Prix : Arthur Latreille : Faut-il condamner le mois de mai ?

3ème Prix : Lydia Benkeder : Faut-il condamner le mois de janvier ?

Et aussi :

Emma Burtey : Faut-il condamner le mois de février ?

Capucine Coumert : Faut-il condamner le mois de mars ?

Suzanne Dubois : Faut-il condamner le mois d’avril ?

Lilian Matricon : Faut-il condamner le mois de juin ?

Alexia Quilio : Faut-il condamner le mois de juillet ?

Théotime Sagne : Faut-il condamner le mois de septembre ?

Philippe Usannaz-Joris : Faut-il condamner le mois d’octobre ?

Noéline Vergnaud : Faut-il condamner le mois de novembre ?

Alexis Verhassel : Faut-il condamner le mois de décembre ?

 

Les vidéos de la première édition du concours, en 2017, peuvent être visionnées ici.