Débattre de la liberté d’expression après janvier 2015

Liberté26Mars

Débat organisé à la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3
dans le cadre des rencontres annuelles proposées par le Groupe de recherche en philosophie du droit de Lyon (DroitPhiL)

en collaboration avec l’association étudiante Les Médiations philosophiques

Jeudi 26 mars 2015, 17-20h

Université Jean Moulin, salle Pasteur 5
60, rue Pasteur, 69007 Lyon

Participants

Etienne Bimbenet (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Isabelle Delpla (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Marc-Antoine Dilhac (Université de Montréal)

Charles Girard (Université Lyon 3 Jean Moulin)

Contact

charles.girard@univ-lyon3.fr

Présentation

La Faculté de philosophie organise une rencontre entre étudiants et enseignants le pour débattre ensemble de la liberté d’expression après les attentats de janvier 2015. Ces événements, et en particulier du massacre perpétré le 7 janvier à la rédaction du journal Charlie Hebdo, ont notamment été interprétés comme une attaque contre la liberté d’expression. Les manifestations innombrables de solidarité en France et à l’étranger se sont notamment faites autour de ce mot d’ordre : il faut défendre la liberté d’expression. Mais comment ? Et pourquoi ? Les débats suscités depuis deux mois par ces événements, ainsi que par leur suite (polémiques ravivées autour du procès des caricatures de 2007, condamnations multiples pour apologie du terrorisme, projet gouvernemental de durcissement des sanctions visant les discours racistes, antisémites ou islamophobes) ont révélés des désaccords nombreux et des incompréhensions persistantes quant à la nature, au fondement et aux limites de cette liberté. Qu’implique-t-elle ? Quel rôle joue-t-elle dans un régime démocratiques ? Quelles bornes peut-elle admettre ?